Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Protection sociale > Chômage > Les demandeurs d’emploi ne sont pas des fainéants

Les demandeurs d’emploi ne sont pas des fainéants

samedi 2 décembre 2017

C’est l’affirmation que l’on peut tirer du premier bilan de Pôle emploi à partir des contrôles effectués auprès de 270 000 demandeurs d’emploi pendant un an et demi. En effet, 86 % des contrôles ont montré que ces demandeurs d’emploi recherchent activement du travail.

En revanche 14 % ont été radiés pendant 15 jours, parmi lesquels 40 % seulement touchaient une allocation chômage, soit 5,6 % de tous les contrôlés ; les autres étaient en fin de droits ou non indemnisés, 23 % ayant le régime de solidarité (ASS, allocation de solidarité spécifique) et 36 % aucune allocation. Donc beaucoup de chômeurs de longue ou très longue durée…

Pour arriver à ces conclusions, Pôle emploi a contrôlé à 60 % des demandeurs d’emploi ciblés (6 mois après une formation, etc.), pour 1/3 de façon aléatoire et les quelques 6 % restants sur signalement. L’analyse de leur dossier, l’envoi de questionnaire, des contacts téléphoniques et rappels, et quelques avertissements par 200 conseillers cherchaient avant tout à remotiver des demandeurs d’emploi par un accompagnement plus intense.

Et sur les 14 % qui ont été radiés, 97 % ont d’ailleurs été réintégrés au bout de 15 jours. « La proportion de prétendus "profiteurs" est donc très faible, et il s’agit en fait plutôt de personnes qui ont baissé les bras et qu’il s’agit de remobiliser, d’accompagner » analyse Bruno Ducoudré de l’Ofce. Le nombre d’inscrits à Pôle emploi sans bénéficier d’une d’allocation va dans ce sens.

Mais ces contrôles ont-ils un effet réel en termes de retour à l’emploi ? Car il manque toujours environ 3 millions d’emploi en France pour arriver au plein emploi. Ce sont donc des mesures de dynamisation de l’économie et - quand on sait qu’on a 3 fois plus de risque de chômage quand on est peu qualifié - de développement des compétences et des qualifications des demandeurs d’emploi qui sont indispensables et qui permettront des créations d’emploi.