Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Dialogue social > Représentants des salariés > La CFDT première organisation syndicale française

La CFDT première organisation syndicale française

mercredi 12 décembre 2018

C’est une nouvelle petite révolution dans le monde syndical en France. À la suite des élections fonction publique du 6 décembre 2018, la CFDT a ravi la place de première organisation syndicale à la CGT tous secteurs confondus. Déjà première organisation dans le privé, il ne lui manquait que quelques milliers de voix pour atteindre cet objectif. Même si les résultats de la CFDT aux élections fonction publique, avec 19 % des voix, ne se traduisent pas par une progression (-0,3 point par rapport à 2014), la baisse beaucoup plus forte de la CGT qui n’obtient que 21,8 % de voix (-1,2 pt) permet de placer la CFDT en tête chez l’ensemble des salariés. « C’est historique ! » a déclaré le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger.

Les élections de la fonction publique ont été marquées par une faible participation (49,8 % ; -3 points). La position des principales organisations syndicales de la fonction publique n’a pas bougé par rapport à 2014. Après la CGT et la CFDT, FO obtient 18,1 % (-0,5 pt), l’UNSA 11,2 % (+0,8 pt), la FSU 8,7 % (+ 0,8 pt) et Solidaires 6,3 % (-0,5 pt). FO (17,1 % ; +0,1 pt) reste la première organisation dans la fonction publique d’État devant la FSU, la CGT est première dans la fonction publique territoriale (28,8 % ; -0,8 pt) devant la CFDT. La CGT est aussi en tête dans la fonction publique hospitalière (31,6 % ; -0,1 pt) où FO passe devant la CFDT pour la deuxième place.

Au travers de la première place de la CFDT tous secteurs confondus, c’est la reconnaissance d’une certaine forme de syndicalisme qui est récompensée. Un syndicalisme basé sur la proximité avec les salariés, la négociation et la recherche de résultats concrets tout en prenant en compte l’intérêt général. Une reconnaissance qui, dans la période, revêt une importance particulière !