Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Conditions d’emploi > Rémunération > L’épargne salariale dans l’attente d’un développement dans les PME

L’épargne salariale dans l’attente d’un développement dans les PME

mercredi 12 avril 2017

La loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances du 6 août 2015, dite loi Macron, présente de nombreux avantages pour les salariés et les employeurs. Plusieurs mesures visent à inciter les petites entreprises (moins de 50 salariés) à mettre en place un dispositif d’épargne salariale : obligation pour les branches de négocier un accord de participation ou d’intéressement avant le 30 décembre 2017 ; alignement des délais de l’intéressement et de sa participation, possibilité d’abonder unilatéralement le PERCO, réduction du forfait social de 20 % à 8 % pendant 6 ans pour la mise en place d’un premier accord de participation ou d’intéressement ou sa renégociation après plus de 5 ans, meilleure information des salariés…

L’épargne salariale concerne aujourd’hui 8,7 millions de salariés et représente 10,2 millions de comptes pour un encours de 122,5 milliards d’euros. Proposée par environ 300 000 entreprises en France à travers les dispositifs d’intéressement et de participation investis dans les PEE (plan d’épargne entreprise) et PERCO (plan d’épargne pour la retraite collectif), l’épargne salariale reste insuffisamment connue, les salariés ne profitant pas assez de ses atouts.

Les branches sont en retard dans la négociation. Sauf pour celles dont les entreprises sont en bonne santé et/ou dont les salariés présentent une capacité d’épargne suffisante. Nombreuses sont les entreprises qui n’ont pas encore déployé ces dispositifs : 17 % seulement des salariés des entreprises de moins de 50 salariés bénéficient d’un accord d’intéressement, de participation, ou d’un plan d’épargne salariale.

La semaine de l’épargne salariale vient de se dérouler du 27 au 31 mars 2017. Face à ce constat, une trentaine d’acteurs se sont mobilisés pour faire de la semaine de l’épargne salariale un rendez-vous annuel.

Un site internet dédié est créé : www.epargnesalariale-france.fr

De nombreux événements à destination des épargnants comme des entreprises ont été organisés avec une dimension pédagogique et un objectif commun : mieux faire connaître l’épargne salariale. Convaincus que le besoin d’information est réel, tant au profit des épargnants-salariés que des entreprises, les acteurs du marché français ont souhaité s’impliquer pour répondre concrètement aux attentes :

  • Mieux faire comprendre les atouts de cette épargne aux salariés de façon pratique ;
  • Les rendre acteurs de cette épargne en leur apportant les clés pour mieux connaître, s’informer et gérer leurs dispositifs ;
  • Encourager les entreprises à mieux communiquer auprès de leurs salariés et à intégrer ce dispositif dans leur politique managériale ;
  • Convaincre les entreprises et associations qui n’en disposent pas encore.

Les principaux acteurs sont :

  • L’AMF (autorité des marchés financiers) Autorité publique indépendante, elle est chargée de veiller à la protection de l’épargne investie en produits financiers, à l’information des investisseurs et au bon fonctionnement des marchés.
  • L’AFG, (Association française de la gestion financière), elle représente et promeut l’industrie de la gestion de portefeuille pour compte de tiers.
  • La DGT (Direction générale du travail) élabore, anime et coordonne la politique du travail afin d’améliorer les relations collectives et individuelles et les conditions de travail dans les entreprises.
  • La Direction générale du Trésor, administration qui, sous la responsabilité du ministre, travaille à la politique économique française, y compris en Europe et dans le monde.
  • La Finance pour tous, est une association d’intérêt général, agréée par le ministère de l’Education Nationale, qui a pour objectif de favoriser et promouvoir la culture financière du grand public .

Mais aussi de nombreuses branches et leurs institutions (OPCA), des assurances et des mutuelles.


Référence :