1. Accueil
  2. > Entreprise
  3. > Catégories d’entreprise
  4. > L’exemple d’un groupement d’employeurs adapté aux besoins (...)

L’exemple d’un groupement d’employeurs adapté aux besoins des territoires ruraux en période de Covid-19

mercredi 13 janvier 2021

Pourquoi ne pas mutualiser des emplois quand des entreprises ou établissements ne peuvent chacun créer un emploi entier de telle spécialité mais ont chacun des besoins de main d’œuvre pour des périodes déterminées ou des besoins momentanés ? C’est ainsi que se sont créés des groupements d’employeurs qui mettent des salariés en temps partagé à disposition de leurs adhérents. Le secteur agricole a été pionnier, mais il en existe aussi dans d’autres secteurs d’activité. L’exemple du GEMS de la Creuse est une démonstration de l’utilité de ce type de structure encore trop peu connue, utilité pérenne mais renforcée en période de Covid-19.

Le GEMS 23

Le groupement d’employeurs médico-social de la Creuse a été créé en 2015 par des structures médico-sociales de ce département pour trouver une solution à leurs besoins de main d’œuvre. En font partie des EHPAD, publics comme privés et des associations médico-sociales. Actuellement ce groupement emploie 30 salariés, aux compétences variées, qu’il met à disposition de ses adhérents : accompagnant des élèves en situation de handicap (AESH), éducateur spécialisé, accompagnant éducatif et social (AES), surveillant de nuit, aide-soignant, aide médico-psychologique…

Il faut dire que dans ce territoire rural, il est difficile de recruter dans ces métiers, notamment dans celui des soins à domicile, ce qui a amené le groupement à travailler avec tous les partenaires locaux (collectivités, Maison de l’emploi...) à la création d’un métier nouveau, polyvalent, qui forme à la fois aux services à la personne et à l’intervention dans les établissements médico-sociaux. Ce qui a permis d’avoir des salariés à l’employabilité renforcée qui pouvaient répondre aux offres d’emploi non pourvues.

Le GEMS 23 pendant le Covid, une utilité encore renforcée

Il a été bien sûr beaucoup interpellé pour des demandes urgentes et imprévues. Le GEMS a souhaité répondre à ses demandes en organisant la solidarité entre les structures adhérentes et en gardant ses valeurs qui le différencient d’une agence d’intérim. Les CDI qui n’étaient pas tous à temps plein ont pu devenir, s’ils étaient volontaires, une réserve supplémentaire. Ont été établies des brigades de réserve et des CDD ont été embauchés. Chaque salarié n’est intervenu que dans un établissement pour éviter la propagation du virus. Et si cela n’était pas encore suffisant, le groupement envoyait des CV directement aux établissements demandeurs.



En somme, l’exemple d’une organisation innovante pour répondre aux besoins non résolus de ce territoire.


Référence