1. Accueil
  2. > Dialogue social
  3. > Pouvoirs Publics
  4. > Conférence sociale : Les éléments clés de la feuille de (...)

Conférence sociale : Les éléments clés de la feuille de route et la position des acteurs syndicaux

samedi 29 juin 2013

Éléments clés : mobiliser pour l’emploi et la formation professionnelle, améliorer les conditions de travail, assurer l’avenir des retraites, moderniser l’action publique, anticiper les emplois de demain, donner un nouveau souffle à l’Europe sociale.

CONFÉRENCE SOCIALE DE JUIN 2013 : ÉLÉMENTS CLÉS DE LA FEUILLE DE ROUTE »
Source : la synthèse effectuée par le Gouvernement (44 pages) : celle-ci présente un résumé des six tables rondes selon une même structure : constats et objectifs / chantiers prioritaires, méthode et calendrier

1 : Mobiliser pour l’emploi et la formation professionnelle :
 former 30.000 demandeurs d’emploi d’ici la fin de l’année
 négocier une nouvelle convention d’assurance chômage d’ici la fin 2013
 réaliser un nouvel accord sur la formation professionnelle d’ici la fin de l’année

2 : Améliorer les conditions de travail, prévenir les risques et améliorer la santé des salariés :
 préparer le plan santé au travail (2015-2019)
 réaliser une mission sur les CHS CT (avec le souci de la couverture des petites entreprises)
 mettre en place -avant la fin de l’année- un groupe de travail paritaire sur la prévention des discriminations dans l’entreprise

3 : Assurer l’avenir des retraites et de notre protection sociale :
Retraites : des échanges bilatéraux vont s’engager en juillet, le gouvernement présentera son projet de réforme en septembre

4 : Développer les filières et anticiper les emplois de demain :
 articuler le travail du Commissariat général à la stratégie et la prospective (CGSP) avec celui réalisé dans le cadre des 13 filières identifiées au sein du Conseil National de l’industrie
 renforcer les relations entre donneurs d’ordre et sous -traitants

5 : Moderniser l’action publique pour conforter notre modèle de services publics :
 le CGSP sera responsable de groupes de travail portant sur les valeurs, les missions des services publics ainsi que sur l’évaluation des politiques publiques
 des investissements seront réalisés au niveau de « l’administration numérique »
 un baromètre de la qualité des services publics sera réalisé en juillet

6 : Donner un nouveau souffle à l’Europe sociale :
 mettre en œuvre la « garantie jeunes » adoptée en février 2013
 mettre en place une véritable « Europe de l’apprentissage et de l’alternance » : un « Erasmus pour tous »
 renforcer l’encadrement sur la question du détachement des travailleurs au sein de l’Union
 définir un salaire minimum dans tous les Etats membres
 élaborer des « indicateurs sociaux » afin d’apprécier les performances sociales.
*********************************************************************************************
LA POSITION DES ACTEURS SOCIAUX
(Source : les sites des organisations : communiqués ou interviews).

CFDT : Interview de Laurent Berger :
 Un cap est fixé concernant : l’Europe sociale et la FP
 Pour ce qui est des « mesures d’urgence » : c’est insuffisant concernant l’emploi et la protection sociale
 La conférence sociale constitue une bonne méthode de dialogue

CGT : Interview de Marie-Laure Bertrand :
 Pas de réponses sur les salaires et l’emploi
 Des avancées concernant les stages -le CIF et la création d’un « observatoire des rémunérations »
 Des réponses insuffisantes concernant : l’industrie et la protection sociale

UNSA : Communiqué du 21 juin :
La conférence sociale constitue une avancée du dialogue social

CFTC : Communiqué du 21 juin : « Des avancées qui restent à concrétiser » :
 « La CFTC attendait du gouvernement qu’il fixe un cap en matière d’emploi, de formation, d’alternance et de filières d’avenir : de ce point de vue c’est un bon début
 La CFTC est satisfaite de la place accordée à la transition énergétique … et à la création d’un observatoire des rémunérations »

CFE-CGC : Communiqué du 24 juin : « la grande conférence sociale ou l’erreur d’intitulé » :
« Pour la CFE-CGC cette conférence sociale n’aura pas été la conférence de l’emploi mais celle de la formation essentiellement celle des demandeurs d’emploi afin de modifier artificiellement les chiffres du chômage »

CGT -FO : Voir « FO Hebdo N°3081) : « La conférence sociale retient l’ennui »
« La grand -messe est maintenant terminée et nous n’avons pas communié : le bilan est globalement décevant ».

CGPME : Communiqué factuel du 25 juin : rappel des thèmes abordés

UNAPL : « l’UNAPL dresse un bilan en demi-teinte et regrette que le gouvernement n’est pas retenu ses propositions les plus audacieuses comme la création d’un crédit d’impôt conseil pour les entreprises ou la création d’un dispositif destiné à faciliter la mobilisation de l’épargne de proximité »

MEDEF : interview de Laurence Parisot du 21 juin :
« La conférence sociale a été très utile même s’il n’y a pas eu d’avancées sur l’emploi car, il faut avoir principalement à l’esprit qu’une politique en faveur de l’emploi c’est une politique en faveur de la compétitivité. Il pourrait même y avoir une régression sur la question de la compétitivité si les pistes du rapport Moreau sur les retraites étaient suivies par le gouvernement » … « une éventuelle hausse des cotisations des entreprises et des salariés serait une attaque sur le pouvoir d’achat et la compétitivité ».