1. Accueil
  2. > Protection sociale
  3. > Famille
  4. > L’allocation journalière du proche aidant entre en (...)

L’allocation journalière du proche aidant entre en vigueur

samedi 10 octobre 2020

L’allocation journalière du proche aidant (AJPA) est destinée à indemniser les personnes s’occupant d’un proche :
-  handicapé (taux d’incapacité permanente d’au moins 80 %),
-  atteint d’une perte d’autonomie d’une particulière gravité (personne dépendante classée en GIR 1,2 ou 3).

Cette allocation est entrée en vigueur le 30 septembre 2020.

Tous les salariés du privé et du public, ayant demandé un congé à ce titre, ainsi que les demandeurs d’emploi indemnisés et ceux exerçant une activité occasionnelle rémunérée, peuvent en bénéficier.

Le montant journalier de l’AJPA, après prélèvement de la CSG et de la CRDS, est de :

  • 52,08 €, aidant vivant seul
  • 43,83 €, aidant en couple.

En cas d’activité à temps partiel, le montant mensuel de l’AJPA est calculé sur la base de nombre de journées et demi-journées non travaillées, correspondante au titre d’un mois civil.

La demande doit être effectuée auprès des Caisses d’allocations familiales (CAF) et accompagnée des pièces justificatives sur la situation de la personne aidée et d’une déclaration attestant la suspension ou la réduction de l’activité professionnelle.

Les demandeurs d’emploi portent à la connaissance de Pôle emploi le nombre de jours pris en tant que proche aidant. Dès lors, les indemnités qu’ils perçoivent ne sont pas dues au titre des jours indemnisés par l’AJPA.

Les règles d’attribution de l’allocation journalière de présence parentale (AJPP), pour s’occuper d’un enfant gravement malade, ont été alignées sur ces dispositions.


Références