1. Accueil
  2. > Protection sociale
  3. > Santé
  4. > Les préoccupations des Français en matière de protection (...)

Les préoccupations des Français en matière de protection sociale : d’abord la santé

samedi 21 mars 2020

Un sondage récent [1] de l’institut Harris interactive, pour le compte d’AG2R la Mondiale, spécialiste de la protection sociale et patrimoniale, nous permet d’évoquer les préoccupations des Français en matière de protection sociale. Elles trouveront un écho très actuel à la période que nous vivons entre débat sur la réforme des retraites et l’épidémie de Covid-19. Depuis la précédente enquête en 2017, les préoccupations pour les questions de santé gagnent trois points à 86 %. La dépendance, de son côté, interroge plus qu’en 2017 (+5 points), la retraite (69 %) et l’épargne (69 %) représentent également des préoccupations fortes pour tous les Français qui pointent des problèmes d’information pour certains de ces sujets. Les principaux enseignements de cette l’enquête réalisée en ligne du 29 octobre au 12 novembre 2019 avec un échantillon de 3 081 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus.

La protection sociale est un enjeu majeur pour les Français

L’enquête confirme que la protection sociale dans toutes ses dimensions est un enjeu central pour les Français pour qui l’information sur ce sujet peut encore être améliorée. Ils sont aujourd’hui préoccupés par la santé (86 %, +3 points par rapport à 2017) et la dépendance (78 %, +6 points), et particulièrement les femmes et les personnes les plus âgées. La retraite (69 %) et l’épargne (69 %) représentent également des préoccupations fortes pour tous. Si pour le fonctionnement du système de santé et des solutions d’épargne, les Français se disent majoritairement bien informés, il n’en est pas de même pour le fonctionnement du système des retraites et les solutions pour faire face au risque de dépendance. Ils ne se sentent bien informés respectivement qu’à 49 % pour les retraites et à 39 % pour la dépendance.

Une forte confiance dans le système de protection sociale mais…

6 Français sur 10 (62 %), estiment que le système de protection sociale fonctionne bien. Mais ils ne sont pas totalement sereins pour le futur. Seuls 40 % ont confiance en son avenir. Sur les questions d’information, les personnes interrogées accordent une importance particulière à la fiabilité et à la clarté des informations liées à la protection sociale. Et pour s’informer sur la question, ils font majoritairement confiance à la Sécurité sociale (78 %) et aux associations (62 %).

Le passage à la retraite est une source d’inquiétudes dans un contexte qui évolue

L’enquête fait émerger les angoisses liées au passage à la retraite, à savoir la perte de ressources financières (79 %), le déclin de la santé (77 %) et le déclin des capacités physiques ou intellectuelles (72 %). Mais ils pointent aussi d’autres préoccupations en termes d’informations. Plus de la moitié d’entre eux (59 %) se disent mal informés au sujet de leur âge de départ à la retraite (59 %), leurs conditions de départ en retraite (71 %) et le montant de leur future retraite (58 %). Les enquêteurs ont perçu que le projet actuel de réforme des retraites tend à ajouter des incertitudes dans la perception des Français, qu’ils soient actifs ou retraités d’ailleurs.

L’épargne est un moyen de préparer l’avenir

77 % des Français déclarent pouvoir épargner chaque mois et 38 % estiment pouvoir épargner plus de 100 €/mois. Pour 45 % des sondés, il s’agit d’un moyen de préparer l’avenir (complément de retraite, etc.).

La complémentaire

La plupart des Français (73%) se montrent satisfaits et se sentent bien couverts par leur complémentaire, qui leur apporte ce dont ils ont besoin pour eux et leur famille (71%).

En conclusion, les différences d’âge des Français interrogés font apparaître des priorités différentes. Épanouissement personnel et situation professionnelle pour les plus jeunes, situation financière et enfants pour les Français de 35 à 49 ans, santé et risque de dépendance pour les 50 ans et plus… Néanmoins, on peut retenir de l’enquête que la santé et la situation financière font l’unanimité dans l’ensemble de la population française et s’imposent à la fois comme les deux préoccupations majeures de la vie quotidienne d’aujourd’hui mais également comme celles qui prendront le plus de place à l’avenir.

{}

{}


Source


Notes :

[1du 29 octobre au 12 novembre 2019